Telecharger le catalogue

COMPOSITIONS ET INSTALLATIONS LUMIÈRES ORIGINALES


San Antonio, Texas (USA)
San Antonio, The Saga 2014

St-Raphaël (France)
Fête de la Lumière 2013 - Basilique
Fête de la Lumière 2012 - Basilique
Fête de la Lumière 2012 - Musée Archéologique

Medellin, (Colombie)
Festival de las Luces 2013

Maintenon (France)
Chateau de Maintenon

Merida, Yucatan (Mexique)
Gran Museo del Mundo Maya de Merida 2012

Mobile, Al (USA)
"Hokushima", The Memory Project 2012

Eindhoven (Pays-Bas)
6eme Festival Glow 2011

Chartres (France)
"Fête de la Lumière" 2011

Torun (Pologne)
Festival Skyway 2011

Casablanca (Maroc)
Festival de Casablanca 2011

León (Espagne)
Reino de León

Montréal (Canada)
Clocher Saint Jacques, 2011

Duisburg (Allemagne)
Ruhrlights, Twilight Zone RUHR 2010

Chartres (France)
"Fête de la Lumière" 2010

Guanajuato Bicentenario 2010 (Mexique)
Expo Silao
Guanajuato
San Miguel de Allende
Dolores Hidalgo
Penjamo
Leon, expiatorio
Leon Palacio municipal

Bad Rothenfelde (Allemagne)
2e biennale d'Art Vidéo Contemporain 2009

Chihuahua (Mexique)
"Chihuahua Saga III

Chartres (France)
"Fête de la Lumière" 2009

Chihuahua (Mexique)
"Chihuahua Saga II

San Luis Potosi (Mexique)
Fundadores 2008

Arles (France)
Festival Drôles de Noëls 2007-2008

Chihuahua (Mexique)
"Chihuahua Saga I

Mülheim (Allemagne)
Mülheim Ruhr Festival Septembre 2008

Chartres (France)
"Fête de la Lumière" 2007-2008

San Luis Potosi (Mexique)
Semana Santa y Pascua 2008
Fiesta de Luz 2007-2008

ST Avertin (France)
St Avertin en lumières 2007

Glasgow (Écosse)
Radiance Festival 2007

Toronto (Canada)
Festival Cavalcade of Lights 2006

Montréal (Canada)
24ème Festival Juste pour Rire 2006
23ème Festival Juste pour Rire 2005

Chartres (France)
"Fête de la Lumière" 2006
"Fête de la Lumière" 2003-2004-2005
Minoterie Viron, le Coudray 2004
Façades Grand Monarque 2003
SDIS 28 2002
Façade BNP Paribas 2001
Cathédrale Notre Dame 2001

Eindhoven (Pays-Bas)
1er Festival Glow 2007

Périgueux (France)
Festival Mimos 2006

Lüdenscheid (Allemagne)
Festival Licht Routen 2006

Talmont St Hilaire (France)
Parcours scénographique nocturne 2000 à 2009

St Raphael (France)
Fête de la Lumière 2005

Mortagne sur Sèvres (France)
Viaduc Barbin 2005

San Luis Potosi
Templo del Carmen, San Luis Potosi (Mexique)
San Luis Potosi (Mexique)
Fiesta De Luz
"CarmeLight"
Templo del Carmen

Décembre 2007
--------------------
Les différents tableaux proposés sur la façade du Templo del Carmen sont le fruit d’un travail sur l’identité baroque mexicaine, ils sont une réflexion sur l’appropriation et la transformation du savoir faire artistique exogène des artistes occidentaux par les artistes mexicains en un art baroque endémique, à l’image de la culture originale du pays.

Les tableaux successifs montrent la mutation d’un art sophistiqué et maitrisé de la sculpture et de la peinture vers un art populaire, plus naïf, empruntant aux vestiges immémoriaux de la culture pré-colombienne, dans la mise au service de Dieu des symboles, couleurs et ornements issus de la représentation paganiste (l’ensemble faisant l’objet d’une reconstruction architecturale à l’échelle d’un monument sacré puisqu’il s’agit d’une église chrétienne).

Et de montrer ainsi la diversité et l’impact des civilisations, d’indiquer les apports et les enseignements, d’affirmer les profondes racines culturelles que chacune possède en elle, celles qui font la particularité de chaque peuple, l’identité de chaque nation.

Il m’a paru intéressant, pour imager ce propos, de construire à partir de l’œuvre d’un sculpteur de renom, Arnao de Bruselas, artiste flamand du XVIe siècle ayant beaucoup oeuvré pour Charles V et Philippe II d’Espagne, une composition en mouvement, partant d’un “état baroque espagnol” pour se transformer en un “état baroque huichol”.

Et de figurer par une composition faite d’une suite d’états de la façade du Templo del Carmen cette transformation inéluctable qui voit la culture endogène prendre le pas sur les apport extérieurs, tout en en conservant la mémoire et la trame architecturale. Les différents tableaux empruntent à Brusselas pour la partie “espagnole” puis viennent puiser aux multiples références extraites des musées Potosinians et de la culture Churrigeresque, ornements, sculptures, peintures, éléments décoratifs, représentation de la Vierge… La musique puise elle aussi dans la grande musique baroque au son des clarines et des cordes, des grands mouvements de chœur pour progressivement s’orienter vers une musique plus lyrique, plus figurative, emprunte d’airs indigènes, finissant en fanfarre avec une mélodie des Marriachis…

Ou comment montrer sans prétendre à la vérité historique mais en jouant de la compréhension sensible ce que l’enseignement des espagnols a apporté aux hommes du Potosi pour forger leur propre culture et comment les sculpteurs indiens, ici au pays des Huichols, ont réinventé ce baroque roccoco local exceptionnel !

XR
Décembre 2007
--------------------